( 20 février, 2012 )

Demande à Dieu

« Chaque expérience sentimentale est unique »dit-on.
J’ai toujours vécu ma vie sans jamais chercher à vérifier ou infirmer ce dicton.
Dans mes noces je parlais de toutes ces femmes que j’ai connues,
de celles que j’ai voulues et de celles qui m’ont déplues

L’histoire que je m’en vais coucher sur ce papier a tout avoir avec moi
comme la plupart de mes écrits d’ailleurs ; seulement voilà
celle-ci est juste un peu spéciale, un peu trop même
je crois que je suis allé jusqu’à lui dire « je t’aime »

Trop de choses ce sont passées quand j’ai commencé à écrire
alors, à certains niveaux, j’ai dû faire des retouches au risque de me médire…

Et je continue cette histoire en m’adressant directement à elle

«Tu sais, depuis que j’ai quitté l’Iran, Téhéran précisément et toute sa beauté,
jamais je n’aurais cru avoir un jour le cœur aussi serré.
Au fil des semaines, je me suis accommodé à ta présence.
Tout fini en moi et je ne ressens plus aucune aisance
quand je n’entends pas cette voix, quand je ne vois pas ce sourire
se dessiner sur ces lèvres qui me donnent toujours faim!que dire ?
J’ai finalement accepté ma folie si c’est toi la cause
j’ai finalement opté pour la démence sans savoir la chose
qui systématiquement m’enfonce de jour en jour .
Et ce poids, ce poids que j’ai sur le cœur toujours
d’où vient-il? Et ces larmes qui coulent dans mon intérieur
pourquoi me font elles si mal?pourquoi?c’est où l’erreur
que j’ai pu commettre ? Mon Dieu est-ce une farce ?
Pourquoi je me sens si mal dans cette posture, à cette place ?

Tu sais en quelques temps, je suis devenu un gamin
Je fais et dis des trucs idiots mais en fait c’est que j’ai besoins de tes câlins.
Si je suis ou paraît souvent con, saches que c’est pas moi qui agit
mais plutôt une force invisible que je ne contrôle pas et qui me pousse et de jour en jour, c’est pis.

Tu sais, si j’ai perdu la tête,ce sont ces yeux, ce corps, cette voix
cette odeur diaboliquement magnifique qui rendent Ross pantois.
Si je suis à bout de force, c’est que mon, cœur s’embrase
et c’est ce désir de toi qui en est la base.
Seul Dieu, si tu lui parle , pourra te dire comment je vis mes week-end.
Cette faim de te voir et de te manger peu à peu, pas à pas comme une dinde
doucement, lentement pour que tu ne finisses jamais dans ma bouche
Cette envie de te prendre et de rentrer en toi pour faire de toi ma souche
me torturent et me rendent encore plus con.
Même si je vis mal, je ne veux pas guérir car tu es un don.

Demande à Dieu et il te dira comment je suis quand je ne te vois pas.
Demande au diable et il te dira combien de folies je fais quand tu n’es pas là.
Demande à la nature et elle te dira si je vis toujours ou si je suis déjà mort.
Mais si tu demandes à mes amis, ils diront que c’est toi qui m’as jeté un sort

Tu sais, je te dis toujours:c’est pas ta faute bien au contraire
c’est moi qui à toi me suis attaché et n’arrive plus à me défaire.
Tu es ou tu as été mon Antigone mais j’en veux encore plus
et toi, toi tu ne veux rien de plus.

On dit qu’avec le temps cela cicatrise
je m’en fou de ce que les gens disent
mais au plus profond de moi, je n’en peux plus!Walaï
et je ne sais pas comment sera le reste de ma vie
si je ne peux toucher ce que je désir, souhaite et estime par dessus tout.
Le mieux serait de vivre en fou.

I hope incha Allah, ca ira.
Pardonne moi car je suis sûr que je commettrai toujours des idioties çà et là
tant que je te verrai seulement rappelle toi c’est une force invisible qui agit
et Ross obéit »

je t’écris au cas où…

Pas de commentaires à “ Demande à Dieu ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|